You’re The Worst

Qui dit rentrée dit son lot de nouvelles séries tv c’est donc tout naturellement en parcourant le net à la recherche de nouveautés que je suis tombée sur  » You »re The Worst  » la nouvelle série de la chaine FX

« Quand deux personnalités toxiques tentent une ébauche de relation. Jimmy, un écrivain égoïste, tombe sous le charme de Gretchen, une jeune femme auto-destructrice. Contre toute-attente, le courant passe entre les deux spécimens. «

Lancée en août cette série a su me séduire dès le premier épisode, nous sommes loin de la série hyper cul-cul ou les deux tourtereaux se regardent dans le blanc des yeux, non le cocktail de cette série se compose d’un poil de vulgarité, d’un soupçon de sexe, et un zeste de romantisme sans tomber dans le genre niaiseux, secouez bien et vous obtenez you’re the worst une comédie légèrement trash.

Jimmy un écrivain anglais aigri en mal de reconnaissance, passant son temps à tout critiquer qui justifie sa grossièreté comme une forme d’honnêteté se fait virer du mariage de son ex, la sur le trottoir son alter-ego au féminin Gretchen une chieuse narcissique qui travaille comme publiciste. Cette rencontre marque le début d’une relation entre les deux personnages ….est-ce juste une histoire de sexe ou le début d’une romance? c’est ce que l’ont va découvrir tout le long de cette première saison !

you’re the worst est un véritable coup de cœur qui reflète plus au moins les relations amoureuses que peut avoir ma génération ( la peur de l’engagement, avouer ou non ses sentiments.. ) même si les deux personnages au premier abord sont absolument détestable et ne mâchent pas leurs mots au risque d’être cru par moment, je dois avouer qu’au fur et à mesure des épisodes on se retrouve un peu en eux et on veut absolument savoir comment cette histoire va se terminer. La série mélangeant la vulgarité et le sentimentalisme fait de cette comédie une véritable réussite.

Vivement la saison 2 !

 

Publicités

Penny Dreadful

Si il y a bien une chose que je suis ( en plus d’être accro à la cosmeto, aux jeux vidéos..) c’est bien les séries télé. J’en mange quotidiennement, pas un jour ne passe sans que je regarde mon lot d’épisodes et je m’étonne encore de ne pas vous avoir parlé plus tôt de mon amour  pour les séries. Il y a quelques mois, quand un amis qui sait que j’adore pardon aime un peu énormément beaucoup Josh Hartnett ( rayer la mention inutile ) m’a parlé de Penny Dreadful  autant te dire que j’étais plus qu’impatiente de voir ce que ça allait donner.

Synopsis :

Dans le Londres de l’époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d’Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population…

La série horrifique Americo-Britannique produite par Sam Mendes , nous plonge dans l’Angleterre victorienne du XIXème siècle ou se rencontre des personnages fantastiques tels que Dorian Grey ou bien encore Frankenstein, mélangeant la science et le surnaturel sur nos écrans. Eva Green y joue un médium angoissant,Timothy Dalton un père à la recherche de sa fille enlevée par d’étranges créatures et Josh Hartnett un acteur aux talents cachés

3 épisodes et je suis déjà sous l’emprise de la série, attendant chaque lundi avec impatience. Entre moi et elle ce fut le coup de cœur immédiat, tout me plait, l’histoire, les personnages, le grand retour de Josh Hartnett, les décors somptueux, les costumes, l’ambiance, la musique, l’histoire qui s’installe lentement mais surement…Pourtant tu me diras il faut attendre quelques épisodes voir une saison pour se faire vraiment un avis sur une série, savoir si celle-ci nous plait vraiment ou pas..

Mais tout est là, sang, cadavres, possession.. tous les ingrédients sont la pour satisfaire les amateurs de gores/fantastiques sans tomber dans l’excès. Les fans de séries tels que American Horror Story, True Dectective and co seront servis avec Penny Dreadful. On regrettera cependant que la saison 1 ne contienne que 8 épisodes.

Une série à suivre de très près car quelque chose me dit que l’on a pas fini d’entendre parler d’elle…

The syndicate

Je fais partie des personnes ( insupportables? ) qui peuvent écouter la même chanson en boucle pendant des heures, ou comme dans ce cas, qui quand elles aiment un acteur regarde tous ( ou presque ) les films ou séries dans lequel celui-ci apparait. C’est ce qui m’amène a mon post d’aujourd’hui. Depuis son rôle dans Misfits (seth), je suis devenue une grande fan de l’acteur Matthew Mcnulty ( bon le fait que j’aurai vraiment vraiment voulu l’avoir sous mon sapin de noël a aidé, je plaide coupable ) du coup je me suis penchée sur sa filmographie et je suis tombée sur cette série ( en plus de beaucoup d’autres ) : The syndicate

Synopsis : « The Syndicate follows five workers at a cut-price supermarket in Leeds, whose lives are turned upside down after they jointly win the lottery, going from facing redundancy and battling the present economic downturn to having more money than they ever dreamt of. »

Ce n’est pas évident de vous en parlez sans la spoiler, elle se compose de 5 épisodes ( oui seulement.. ) qui se focalise chacun sur un des personnages. Toutes les personnalités sont très attachantes ( sauf peut être Jamie qui est une tête à claques ) et certains épisodes m’ont vraiment touchée comme celui de Denise, Bob ou même Leanne ( sans parler du final qui ma presque arraché une larme ) .

La série montre que l’argent ne fait pas forcement le bonheur, qu’il peut tout chambouler, qu’il ne peut pas acheter l’amour, qu’il n’est pas non plus un refuge …. ce qui ma plu c’est qu’il y a une profonde humanité dans cette série, on peut se reconnaitre dans chacun des personnages, dans les situations…Mais aussi le fait que les acteurs sont  monsieur et madame tout le monde et non pas des  » speudo gravure de mode  » comme ont peut le voir dans la plupart des séries maintenant.

Une saison 2 est prévu pour cette année mais malheureusement plus avec les mêmes personnages ce qui est extrêmement  frustrant vu le final de la saison 1.
Est ce que the syndicate mérite qu’on galère à la trouver ( true story ) pour la regarder? ma réponse est OUI !

Underemployed

Aujourd’hui je viens vous parler d’une série tv que j’ai découverte il y a peu et qui risque de faire parler d’elle  : Underemployed. On le sait mtv a plutôt tendance a sortir de très bonnes séries comme Awkward ( a voir absolument ) ou bien Teen wolf  ( bonne mais j’ai pas accrochée plus que ça ).

« Leurs diplômes en poche, Sophia, Daphne, Lou, Raviva et Miles s’attaquaient au monde du travail, avec des rêves plein la tête et des idées de grandeur. Un an plus tard, rattrapés par la froide réalité, les cinq amis doivent jongler entre des boulots peu gratifiants et des patrons épouvantables... »
 
 

 Vous l’aurez compris la série suit la vie de cinq amis un an après la remise de leurs diplômes, quand la réalité fini par tous les rattraper, petits boulots, patrons insupportables.. ils vont ainsi devenir plus que des amis, une famille en traversant les hauts et les bas de la vie d’adultes.
Sophia essaie tant bien que mal d’être écrivain mais au lieu de ça elle travaille chez donut’s girl, Daphné est une stagiaire non payée dans une agence de pub, Miles rêve de devenir mannequin mais ce retrouve serveur, quand a raviva et lou, elle rêve de devenir chanteuse et lui de sauver l’environnement.

Je n’ai regardé que les trois premiers épisodes ( le 4 n’étant malheureusement pas encore disponible ) qui m’ont  vraiment convaincue, j’ai un véritable coup de cœur pour cette série, je dirais même c’est pour moi La série de la rentrée . Je trouve les personnages attachants, j’aime énormément le caractère de chacun d’eux, on peut se reconnaitre facilement dans certaines situations car la série montre que tout ne se passe pas toujours comme dans nos rêves ( c’est exactement mon cas, je suis en pleins dedans peut être pour ça que je l’aime autant ), oui je sais tout cela est très cliché mais je trouve que la série se rapproche vraiment de la réalité et qu’elle nous montre qu’il faut s’accrocher et travailler dur pour faire ce qu’on l’on veut vraiment faire de sa vie quitte à faire une tonne de petits boulots…… et puis qui ne rêve pas d’avoir une bande d’amis comme ça?  certainement pas moi.